"L'humain cherche à exprimer ce qu'il est, au fond.
Il veut prendre forme, s'épanouir dans ce monde."

0produitCHF 0.00 CHF
Votre caddie est vide
Valider votre commande

Présentations

Le Vaud, le 15 mai 2020


Présentations bioludiques, où l'information sérieuse côtoie les joies de l'écriture, de la musique et de la comédie...


Qu'est-ce que j'aime présenter, au fond? Il y a, sans conteste, une notion essentielle d'outil. Mieux. A l'instar du fameux couteau helvétique: une palette, un ensemble d'outils. Simples, fonctionnels, reliés les uns aux autres. Pertinents, percutants, individuellement, collectivement. Disponibles rapidement, aisément, en cas de besoin. Et seulement en cas de besoin. Car, gardons-le à l'esprit: dans toutes ses activités, le premier outil de l'humain, c'est lui-même. Le reste, ce ne sont que des extensions, des leviers.


Je suis en voie de réactiver une ancienne activité (la formulation m'amuse), à savoir la présentation d'outils de connaissance de soi (dénommés, par les spécialistes: "outils psychométriques"). Il y en a trois que j'affectionne particulièrement, car ils mesurent des dimensions bien réelles (ce qui n'est pas le cas de tous les outils):

  • le MBTI (niveaux I et II), axé sur les préférences personnelles, mises en évidence par un certain Carl Gustav Jung
  • PULSIONS, une méthode particulièrement précise, fiable, pour éclairer nos comportements, notre mode opératoire
  • le RHETI, en lien avec une typologie de la personnalité très puissante, largement documentée: l'ennéagramme

Ce ne sont pas, en vérité, les outils psychométriques eux-mêmes qui me passionnent. C'est ce qui se cache derrière leurs concepts, leurs mesures: la réalité des modes de fonctionnement humains. Une réalité avec laquelle, d'ailleurs, nous pouvons fort bien nous mettre en contact direct, par l'observation, par l'écoute. Qu'il s'agisse de nos propres mécanismes ou de ceux des autres.


Il y a bien d'autres "tests" (terme impropre, mais consacré dans le jargon) qui peuvent conduire, chacun par son propre canal, à la vérité. Sous un angle de vue spécifique. Ainsi, par exemple, Wave (que j'ai repassé récemment), révélateur d'une dimension extrêmement autocritique. Ou PerfEcho, illustration de ma quête d'équilibre. Même un miroir fragmenté peut nous renvoyer un bout d'image utile.


Je me dois de mentionner ici des approches plus qualitatives - mais ô combien pertinentes - de connaissance de soi. Je songe, en particulier, à l'Arbre de vie, au MOI (Mode Opératoire Identitaire) et à SignatuR. Des outils indissociables des artisans (émérites et locaux) qui les ont créés.


Une mention spéciale pour un jeune homme qui m'a tendu d'autres formes de miroir. Notamment, en me faisant découvrir l'Ikigai. Dont j'apprécie tant le fond que la forme (qui me rappelle mon sujet mathématique de prédilection: les ensembles, les et/ou, les appartenances, les inclusions/exclusions). Il m'a aussi offert un livre sur la voix parlée et chantée. Magnifique pont entre le sujet qui précède et le suivant.


Dans un registre plus léger (quoique, tout aussi révélateur): les instruments de musique. Que j'aime présenter aux débutants (seniors tout autant que juniors). En mon atelier/studio à Le Vaud ou en itinérance, sur la Côte, entre Genève et Lausanne:

  1. la voix, le corps (car oui, c'est là notre premier instrument)
  2. le piano acoustique (à Le Vaud uniquement), le piano numérique
  3. la guitare acoustique (folk, classique, basse), la guitare et la basse électriques, le ukulélé
  4. la batterie acoustique, la batterie électronique, le cajon, les petites percussions

Il y en a d'autres que j'aimerais avoir, aussi, la faculté de présenter... une fois que je les aurai apprivoisés, grâce à des initiateurs en chair et en os:

  • l'harmonica, le saxophone, la trompette et d'autres instruments à vent

Qu'est-ce qui relie, au fond, tous les instruments de musique? Sinon la musicienne, le musicien? Son souffle, ses mouvements, des plus simples aux plus subtils?

Et quel est l'élément central de toute musique, du classique au rap en passant par le jazz ou le rock? Sinon le silence, d'où émergent les sons, quels qu'ils soient?


Jérôme Boujol

Votre produit a été ajouté au caddie