"L'humain cherche à exprimer ce qu'il est, au fond.
Il veut prendre forme, s'épanouir dans ce monde."

0produitCHF 0.00 CHF
Votre caddie est vide
Valider votre commande

Bjitter

Le Vaud, le 7 mai 2020



Le Libre Penseur: je ne puis inaugurer cette page autrement que par lui. Lui qui ne "followait" personne et qui ne voulait être "followé" par quiconque. Lui qui nous invitait - et nous invite toujours, 34 ans après sa mort - à nous connaître, à mettre en lumière ce que nous sommes réellement. Le penseur est-il distinct de la pensée? Sans la pensée, le penseur existe-t-il? Qui est le "moi", sinon un amas de pensées, figées, mortes? Pouvons-nous ne recourir à la pensée que pour répondre à des considérations pratiques? Et nous libérer du penseur, nous affranchir de cette illusion, de cette auto-projection de la pensée? Voilà qui me rappelle un film culte: Matrix.


Il y a aussi le Conteur d'histoires. Issu du même sous-continent, tout aussi sage et sauvage que le précédent, son expression est moins radicale, mais plus accessible. Eu égard, notamment, à sa façon détournée - mais ô combien pertinente, efficace - de nous conduire à la vérité, par le biais de courtes fictions. A la redoutable puissance évocatrice. Il fracasse, par là-même, les religions organisées, démontrant qu'elles n'ont pas lieu d'être. Ou, alternativement, qu'elles sont une et indivisible. Sa force première est de nous faire prendre conscience que les conventions sont certes pratiques pour vivre en société. Mais que les mots ne sont pas la réalité. En cela, le Conteur d'histoires rejoint le Libre penseur.


Jérôme Boujol

Votre produit a été ajouté au caddie