Vous vous exprimez, je m'exprime... et vous vous révélez

Les leçons de l'âge

"Bonjour Monsieur. Je vous sollicite car j'aimerais recommencer à travailler. Pensez-vous que je puisse retrouver un emploi? J'ai 80 ans."

"Le travail c'est la santé / Rien faire c'est la conserver / Les prisonniers du boulot / N'font pas de vieux os", s'enthousiasmait le prodigieux Henri Salvador. Je connais une autre personne qui, à l'image du chanteur, sort de l'ordinaire: c'est un client que j'accompagne sur le chemin du retour au monde professionnel. A quatre fois vingt ans.

"J'aimerais travailler à temps partiel, m'explique-t-il. Une activité concrète qui me fasse plaisir. Et qui me permette de mettre du beurre dans les épinards: j'adore voyager."

Cela va peut-être vous paraître étrange: mais je suis d'autant plus mobilisé que le rêve de la personne paraît, a priori, illusoire. C'est là que j'ai le plus envie de l'aider à le réaliser. A trouver la voie, fût-elle sinueuse, pour parvenir à le concrétiser.

Ce monsieur de 80 ans nous offre deux magnifiques leçons. La première, c'est que l'âge n'a rien à voir (ou si peu) avec la façon d'aborder les défis de la vie. C'est, avant tout, une question d'attitude, d'état d'esprit. Si vous croyez, à la moitié de son âge, qu'il est trop tard pour changer de travail, réorienter votre carrière ou créer votre entreprise, alors en effet: vous n'y parviendrez pas.

Le corps vieillit mais la flamme, tout au fond de nous, est aussi vivante aujourd'hui que lorsque nous avions vingt ans…

L'autre leçon, c'est qu'il est (presque) toujours envisageable de travailler. Posez-vous la question: si vous ne pouviez compter que sur vous-même, sans perspective qu'une entreprise vous engage, sans espoir de toucher une quelconque allocation, que feriez-vous? Quelles prestations essaieriez-vous de proposer? Et à qui?

Ce monsieur de 80 ans a trouvé la réponse.  


Votre produit a été ajouté au caddie