Vous vous exprimez, vous vous révélez ...
et vous vous épanouissez !

La vente, ou l'amour de l'autre

"A vendre, casseroles carrées pour empêcher le lait de tourner." Alphonse Allais ne manquait pas d'humour pour moquer le commerçant. Mais n'est-ce pas là une caricature?

Tout le monde ne peut pas faire de la vente, m'affirment régulièrement les participants à mes "ateliers du marketing humain". C'est impossible pour qui respecte l'autre, répugne à l'idée de le manipuler, sinon de le tromper. Ah bon?

Tout le monde est capable de vendre

Dans votre esprit, un vendeur est-il nécessairement une personne qui cherche à développer ses affaires par tous les moyens, à faire en sorte d'obtenir des résultats immédiats avec ses clients? Ou peut-il favoriser la qualité de la relation, pour ne les inciter à conclure que lorsque leur intérêt est garanti?

Tout le monde est capable de vendre. Vous aussi. Mais avec votre propre style. Ainsi, vous n'aurez de succès qu'à la condition de pouvoir exercer dans des contextes qui soient, autant que faire se peut, en ligne avec vos propres motivations: aider les autres, de façon éthique et professionnelle. Par exemple.

S'intéresser aux motivations des clients

Aimer son prochain et commercer avec lui ne sont pas incompatibles. Bien au contraire: celui qui s'intéresse aux motivations de ses clients est mieux placé que quiconque pour trouver les leviers qui déclencheront l'acte d'achat. Tout en assurant que les intéressés ne regretteront pas, dans un second temps, leur décision (la fameuse dissonance cognitive...).

La vente est un merveilleux moyen d'aller à la rencontre de ses semblables, de faire connaissance avec eux. Et - cerise sur le gâteau - avec sa propre personne. Comme le dit si bien Jiddu Krishnamurti: "Les relations sont sûrement le miroir dans lequel on se découvre soi-même."

Votre produit a été ajouté au caddie