Vous vous exprimez, vous vous révélez ...
et vous vous épanouissez !

Faites ce que vous êtes

Face à la crise, vous avez deux possibilités. Jouer à l'autruche. Ou saisir l'occasion pour vous remettre en question: quand cesserez-vous de vous trahir?

"Trahison, elle est là, elle attend son heure... La trahison, pour te frapper en plein cœur... La trahison, mais attention, elle vient comme un voleur…" Garou ne croit pas si bien dire: car le traître, c'est nous. Nous nous trahissons nous-mêmes. Nous nous trahissons à chaque occasion où, au lieu de faire ce que nous voulons, nous ne faisons rien. Voire son contraire.

Nous nous trahissons lorsque nous n'écoutons pas notre intelligence intérieure. Nous savons pertinemment ce dont nous avons besoin: nous l'avons simplement oublié. Nous l'avons enfoui sous des couches d'explications, de justifications. Car qui s'auto-trahit doit ensuite défendre ses choix. Vis-à-vis de lui-même. Vis-à-vis des autres.

Nous en venons ainsi à exercer un métier qui n'est pas fait pour nous. A travailler dans un environnement qui n'est pas fait pour nous. Nous nous mentons et donnons le change à qui nous interpelle: "Ton travail, ça va? Tu es content?" Nous biaisons: "Tu sais, avec la crise, l'important, c'est d'avoir un job..." Mais en vérité, nous ne sommes pas satisfaits.

"Quand ton meilleur ami s’enfuit, emportant avec lui une partie de ta vie, qui n'a pas de prix... Ça te suit comme une obsession, c’est un fléau qui a pour nom… Trahison." Vous êtes ce meilleur ami. C'est vous qui ne vous respectez pas vous-même en n'écoutant pas votre intelligence intérieure. En ne faisant pas ce que vous êtes.

Ce qu'il vous faut, c'est un miroir. Un miroir dans lequel vous (re)découvrirez vos motivations authentiques. Votre évolution professionnelle, alors, ira de soi. Elle coulera de source. Naturellement. Librement.

Votre produit a été ajouté au caddie