Vous vous exprimez, vous vous révélez ...
et vous vous épanouissez !

Au bout de mes rêves

L'an nouveau suggère de prendre de fermes résolutions. Voeux pieux, comme d'habitude? Ou intentions véritables, animées par la flamme ardente de l'existence?

"J'irai au bout de mes rêves, tout au bout de mes rêves... J'irai au bout de mes rêves, où la raison s'achève..." Vous souvenez-vous de cette chanson de Jean-Jacques Goldman? Tout le monde a des rêves. J'en ai. Vous en avez aussi... Mais peut-être ne vous les rappelez-vous plus. Je vous rassure: la mémoire revient toujours à qui la ravive.

Enfant, je voulais devenir écrivain; adolescent, musicien. J'écris, je joue de la musique. Mais pas autant que je le souhaitais. C'est décidé: en 2009, j'intégrerai pleinement ces deux passions dans mon activité professionnelle. Qui consiste, justement, à aider les autres à réaliser leurs rêves... Comment pourrais-je, sérieusement, contribuer à ce que les vôtres se concrétisent si je ne fais pas en sorte d'aller jusqu'au bout des miens?
 
"Et même si le temps presse, même s'il est un peu court... Si les années qu'on me laisse, ne sont que minutes et jours..." Vous vous prétendez trop âgé pour réaliser vos rêves? Savez-vous qu'à 50 ans, l'espérance de vie est encore de plus de 30 ans? En vérité, vous n'agissez pas parce que vous croyez vivre vieux. Si la date de votre propre mort vous était connue (disons, dans dix ans exactement), vous ne perdriez plus de temps...

"Et même s'il faut partir, changer de terre ou de trace... S'il faut chercher dans l'exil, l'empreinte de mon espace..." Vous avez des rêves, certes, mais appréhendez de larguer les amarres? Faites comme Charcot, l'explorateur polaire: baptisez votre navire le "Pourquoi pas?". Regardez droit devant; et allez-y. En renonçant au premier pas, c'est certain: vous ne parviendrez jamais à destination...

Votre produit a été ajouté au caddie