Vous vous exprimez, vous vous révélez, vous vous épanouissez !

L'iceberg de gestion du changement

"Le changement est d'abord un état d'esprit"

Le fruit est mûr. Il l'est, lorsque la période de réflexion, d'incubation, a été suffisamment longue pour que changent l'attitude, l'opinion. C'est alors seulement que le fruit tombe: le comportement, l'action suivent, tout naturellement.

"Le changement est d'abord un état d'esprit": certes oui, Jacques Chirac.

"On veut"
parodie inspirée de la chanson "Je veux" de Zaz

avec Golda Retriever et Hortense Oury dans les rôles principaux

Outil - L'iceberg de gestion du changement

Selon Wilfried Krüger, concepteur de l'iceberg de gestion du changement, nous avons tendance à accorder trop d'attention à la partie émergée dudit iceberg; à savoir: la qualité, le coût et le timing du changement.

Ce qui importe davantage en vérité, c'est la partie immergée de l'iceberg, déterminante pour la réussite du changement. Là où résident les facteurs humains; là où se trouvent les quatre catégories possibles de personnes impliquées:
  • les promoteurs déclarés; ce sont les personnes qui, tout à la fois, ont une attitude, une opinion favorables à l'égard du changement en cours, et un comportement, une action tout aussi favorables; ces personnes sont cohérentes avec elles-mêmes et constituent des "alliés" (toutes proportions gardées) pour nous
  • les opposants déclarés; ce sont les personnes qui, tout à la fois, ont une attitude, une opinion défavorables à l'égard du changement en cours, et un comportement, une action tout aussi défavorables; ces personnes sont cohérentes avec elles-mêmes et constituent des "ennemis" (toutes proportions gardées) pour nous
  • les promoteurs potentiels; ce sont les personnes qui ont - intérieurement - une attitude, une opinion favorable à l'égard du changement en cours, mais dont le comportement, l'action (extérieures) ne sont pas en adéquation avec leur attitude, leur opinion; ces personnes ne sont pas cohérentes avec elles-mêmes et pourraient devenir des "alliés" si nous les encourageons à aligner leur comportement, leur action (extérieurs) sur leur attitude, leur opinion (intérieures)
  • les opposants potentiels; ce sont les personnes qui ont - extérieurement - un comportement, une action favorable à l'égard du changement en cours, mais dont l'attitude, l'opinion (intérieures) ne sont pas en adéquation avec leur comportement, leur action; ces personnes ne sont pas cohérentes avec elles-mêmes et pourraient devenir des "ennemis" si nous ne les encourageons pas à aligner leur attitude, leur opinion (intérieures) sur leur comportement, leur action (extérieurs)

Pour réussir un changement, nous avons intérêt à commencer par nous appuyer sur nos alliés naturels, les "promoteurs déclarés", puis de rallier les "promoteurs potentiels" à notre cause, puis d'amener les "opposants potentiels" à rejoindre les précédents, pour enfin convaincre les "opposants déclarés" (devenus minoritaires) de changer leur fusil d'épaule.

"L'iceberg de gestion du changement"
saynète inspirée de la vie en entreprise


avec Hortense Oury et Eva Chalet dans les rôles principaux

Votre produit a été ajouté au caddie