Vous vous exprimez, vous vous révélez, vous vous épanouissez !

Le premier outil du manager, c'est lui-même

Suivre des formations "Affirmer son leadership", "Manager une équipe", "Prendre des décisions" ou encore "Accompagner le changement", c'est fort bien. Encore faut-il que ces ateliers ne laissent pas accroire aux participants qu'il leur suffira d'appliquer telle méthode – universelle, soi-disant – pour réussir. Car le premier outil du manager, c'est lui-même: et il est, par définition, spécifique…

Croyez-vous qu'il n'existe qu'une seule manière d'affirmer son leadership? De manager une équipe? De prendre des décisions? D'accompagner le changement? Bien sûr que non. Pour deux raisons au moins: nous fonctionnons tous de façon différente; et nous évoluons dans des contextes divers et variés. Divers, car votre environnement professionnel n'est pas le mien; variés, car votre contexte, comme le mien, changent au cours du temps.

Se connaître soi-même, d'abord

"La réalité première est à l'intérieur; la réalité seconde, à l'extérieur." Je m'inspire ici d'Eckhart Tolle pour inviter toute personne en position de management à s'intéresser, d'abord, à elle-même. A ses propres fonctionnements. A ce qui la pousse à agir ou, au contraire, la retient de le faire. Car si nous ne prenons pas conscience de ce qui nous habite, de ce qui nous anime, nous resterons le jouet de mécanismes automatiques.

Lire son environnement, ensuite

Une fois la lumière jetée sur lui-même, le manager cesse de se projeter. Il découvre la faculté de lire, objectivement, son environnement. De voir ses collaborateurs tels qu'ils sont, réellement. Et d'adopter les comportements qui répondront, effectivement, aux nécessités du moment. Lorsque nous sommes conscients de nos propres sensations, pensées et émotions, alors nous devenons capables de parler juste, d'agir juste.

Voilà pourquoi, dans toutes les formations que j'anime, je fais en sorte que les participants développent leur connaissance d'eux-mêmes; et s'exercent à lire, avec lucidité, leur contexte professionnel. A côté de ce need-to-have, les matrices d'Eisenhower et autres analyses SWOT (pourtant fort utiles) font figure de nice-to-have…
Votre produit a été ajouté au caddie